Astéroïdes, Noeuds, Lilith, Parts Arabes, Hypothétiques...

imagescaxmvh8a.jpg

Au delà des dix planètes habituelles, d'autres points sont utilisés, certains sont à la limite du folklore, d'autres correspondent à des recherches qui ne sont pas sans intérêt. Les quatre astéroïdes, les Noeuds Lunaires, Lilith et la Part de Fortune sont assez utilisés. Pour le reste, nous nous bornons à donner la description sommaire des points hypothétiques et autres astres imaginés (Proserpine et Vulcain, Dionysos, Le Vertex etc.), ainsi que quelques unes des nombreuses parts arabes. La plus grande prudence est ici de rigueur...

Cérès, le plus grand des quatre astéroïdes mineurs utilisés, est associé à la déesse mythologique du grain et de la moisson et symbolise à la fois la constitution physique, la vitalité et la fertilité. Elle était aussi connue comme Demeter et, selon l'astrologue Zipporah Dobyns, associée avec le symbolisme de la mère mais d'une façon moins émotive et plus physique que la Lune. On attribue à Cérès le domicile de la Vierge et l'exaltation en Gémeaux, l'exil en Poissons et la Chute en Sagittaire.

s-solaire2.gif

Pallas est également utilisé en Astrologie moderne : il représente l'intelligence et la capacité d'abstraction et le talent à synthétiser. Il est d'usage de considérer qu'il est un élement déterminant en stratégie politique.

e9893c56b2.jpg

Junon est l'astéroïde correspondant à l'adaptation au partenaire conjugal et à la défense des droits personnels ; il est ainsi très utilisé pour le domaine du mariage.

19051210.jpg

Vesta est moins utilisé et apporte la note de capacité de se dévouer à une cause et d'y apporter la plus grande efficacité.

 asteroide-vesta-20020203-2.jpg

Chiron quant à lui est pratiquement reconnu et utilisé partout. La plupart des astrologues le considèrent comme une espèce de "médiateur" entre Saturne et les planètes extérieures. En conséquence, Chiron est de la nature de Saturne et influencé par Uranus, la première des planètes superlentes. Astrologiquement, il représente la sagesse, la patience et la faculté de réduire la souffrance des autres : on dit qu'il est le "grand guérisseur" du zodiaque.

sans-titre-16.png

Les Noeuds Lunaires Nord et Sud, qui sont toujours exactement opposés, sont les points où l'orbite de la Lune croise celle de la Terre. Le Noeud Nord symbolise notre point d'évolution, celui vers lequel il nous est nécessaire de cheminer même si nous sommes souvent "neufs" et sans expérience lors de ce parcours. Le Noeud Sud représente lui l'acquis d'expérience et indirectement en ce sens un point de séparation nécessaire pour évoluer.

sans-titre-17.png

Lilith ou la "Lune Noire" est le foyer "vide" de l'orbite lunaire, l'autre étant la Terre. Symboliquement, elle représente la "dette" ou la conséquence karmique. Elle signifie le manque, la peur insondable, le défi insensé, la souffrance qui fait évoluer, le point limite qui sépare l'insupportable de la douleur terrestre et donc les possibilités de dépassement de soi, l'ambivalence du désir et du refus, la capacité à se métamorphoser et à faire d'une épreuve une rédemption. Elle possède un symbolisme sexuel fort et actif, comme Pluton, Mars et dans une certaine mesure Uranus. C'est le serpent du jardin d'Eden, la tentation insensée, le refus de toute soumission à nos désirs. Lilith reste environ 9 mois dans chaque signe, et parcourt autour de 40 degrés chaque année. On attribue habituellement à Lilith un domicile en Scorpion évidemment, une exaltation en Bélier, un Exil en Taureau et une Chute dans la Balance. L'opposé de Lilith, point qui n'est pas spécialement heureux, est appelé Priape ; c'est le périgée lunaire, le lieu où la Lune est la plus proche de la Terre. Il symbolise la nature primitive de l'homme,    l'horreur parfois cachée au fond de notre être, le masochisme, la volupté et la démesure.

luneposition-1297763953-thumbnail.png

Dionysos, appelé encore le Soleil noir, est le point d'équilibre du Soleil, il représente la part inconsciente, le trou noir, la partie non éveillée à la Connaissance. Son utilisation est peu fréquente, et... controversée sans doute à juste titre. Il ne parcourt qu'un degré et 52 minutes par an, il est donc de nature collective. Le point où il se trouve signifie le domaine où l'individu va rencontrer la collectivité de la façon la plus nette pour lui.

Proserpine, astre non encore découvert (mais dont l'existence paraît "logique" par rapport au symbolisme des planètes), représente le cycle de la nature, la reconstruction, la renaissance, le côté positif de la maison 8 pour les initiés, le mystère de la mort, la richesse de l'inconscient. Son symbolisme vient de Perséphone, fille de Zeus (Jupiter) et de Déméter (Cérès), qui fut enlevée par Hadès (Pluton) qui en fit sa femme. A la demande de sa mère, Hadès accepta qu'elle sorte des enfers la moitié de l'année pour lui rendre visite. Perséphone accepta son sort. Proserpine est le complémentaire mais l'inverse de Vénus, de même que Pluton est le complémentaire mais l'inverse de Mars.

proser-perseph-orbites-1.jpg

Vulcain, analogique de Proserpine, serait le complémentaire mais l'inverse de Mercure. 

D'autres points hypothétiques nous laissent rêveur. Ainsi : Cupidon, Hades, Zeus, Chronos, Poseidon, Apollon, Admettos ou encore Eros, Thanatos etc. Certains points nouveaux de l'Astrologie du XXième siècle proviennent de recherches sur différents systèmes de domification (la détermination des maisons) ou d'autres systèmes imaginaires poussés, toujours dans une optique de recherche. Les résultats sont parfois là, mais si peu probants. Le Vertex et l'Antivertex correspondent à l'Ascendant et au Descendant pour citer d'autres exemples. 

ceinture.jpg

La célèbre Part de Fortune utilisée par Ptolémée et les Parts dites "arabes" sont des points fictifs, calculés d'après les longitudes de trois planètes, angles ou points zodiacaux, le plus souvent d'après la formule : Part = AS + Planète X - Planète Y.    

Voici une liste de quelques parts arabes. Plus de cent cinquante parts ont été utilisées parfois. Le calcul diffère selon que le thème est diurne (Soleil au dessus de l'horizon, c'est-à-dire de l'axe Ascendant-Descendant) ou nocturne (Soleil sous l'horizon). Les Parts exposées par Paul d'Alexandrie sont, pour les thèmes diurnes, les suivantes (pour les thèmes nocturnes, il faut inverser les signes + et -) :

  • Part de Fortune = AS + Lune - Soleil (c'est l'emplacement de la Lune quand le Soleil se lève).
  • Part d'Esprit (Daimon) = AS + Soleil - Lune (l'inverse de la précédente : l'emplacement du Soleil quand la Lune se lève).
  • Part d'Eros = AS + Vénus - Part d'Esprit = Vénus + Lune - Soleil (l'emplacement de Vénus quand la Lune et le Soleil sont conjoints).
  • Part de Victoire = AS + Jupiter - Part d'Esprit = Jupiter + Lune - Soleil.
  • Part de Nécessité = AS + Part de Fortune - Mercure.
  • Part de Courage = AS + Part de Fortune - Mars.
  • Part de Nemesis (Justice, Équité) = AS + Part de Fortune - Saturne.
  • Part du Père = AS + Saturne - Soleil (thèmes nocturnes : inverser).
  • Part de la Mère = AS + Lune - Vénus (thèmes nocturnes : inverser).
  • Part des Frères = AS + Jupiter - Saturne (= thèmes nocturnes).
  • Part des Enfants = AS - Jupiter + Saturne (= thèmes nocturnes).
  • Part de Mariage (hommes) = AS + Vénus - Saturne (= thèmes nocturnes).
  • Part de Mariage (femmes) = AS - Vénus + Saturne (= thèmes nocturnes).

 

D'après Vettius Valens et le Liber Hermetis :  

  • Part de la Dette = AS + Saturne - Mercure (= thèmes nocturnes).
  • Part du Fondement = AS + Fortune - Esprit (= thèmes nocturnes).
  • Part du Vol = Saturne + Mars - Mercure (thèmes nocturnes : inverser).
  • Part de la Traîtrise = AS + Mars - Soleil (thèmes nocturnes : inverser).
  • Part de la Difficulté = AS + Mars - Saturne (thèmes nocturnes : inverser).
  • Part de l'Exaltation de la Nativité = AS + 19° Bélier - Soleil (thème nocturne = AS + 3° Taureau - Lune) (ces points, 19° Bélier et 3° Taureau, étant les points supposés d'Exaltation du Soleil et de la Lune).