Laurence Georget - Taromancie & Astrologie
Laurence Georget - Taromancie & Astrologie

Une belle balade dans notre système solaire

C’est le grand classique du mois d’août. Quoi donc ? La pluie d’étoiles filantes des Perséides. Le pic d’activité est déterminé pour 2018 comme se déroulant dans la nuit du 12 au 13 août. Mais avant d’aller plus loin, parlons un peu des étoiles filantes en général. Ce terme est impropre bien sûr. Les traînées lumineuses qui zèbrent parfois le ciel ne sont en effet pas des étoiles filantes. Ce sont des corps célestes, le plus souvent des grains de poussière semés par des comètes ou de petits fragments d’astéroïdes qui rentrent dans notre atmosphère. En raison de la vitesse, ils s’échauffent, se consument et émettent de la lumière créant une ligne brillante dans le ciel nocturne. Sur une année, il existe plusieurs périodes qui correspondent au moment où la Terre traverse un essaim de poussière, généralement laissé par une comète sur son passage. Les pluies portent le nom de la constellation dont elles semblent venir, par exemple les Géminides en décembre pour la constellation des Gémeaux et, dans le cas qui nous intéresse, les Perséides en août pour la constellation de Persée. On notera qu’en fait la période des Perséides s’étend de la mi-juillet à la fin août. Toutefois, on sait que les Perséides résultent du passage de notre planète dans l’essaim de poussière laissé par la comète Swift-Tuttle.

Switf tuttle

La position de ce nuage sur l’orbite terrestre étant bien connue, on peut alors faire une estimation assez fiable et pour 2018 c’est la nuit du 12 au 13 août qui devrait offrir le plus d’étoiles filantes, pardon de météores ! Surtout, le 12 août, la Lune sera particulièrement discrète. La Nouvelle Lune se produit en effet le 11 août, donc autour de cette date notre satellite naturel ne viendra pas perturber avec son éclat le ciel nocturne, laissant le champ libre à l’observation des Perséides.

Pour admirer ces traînées lumineuses fugaces, il suffit de s’installer confortablement afin d’embrasser du regard à l’œil nu le ciel nocturne avec un horizon bien dégagé, si possible vers la constellation de Persée. Celle-ci émerge de l’horizon Nord-Est vers minuit, mais vous n’êtes pas obligé d’attendre minuit (même si c’est tard dans la nuit que plusieurs paramètres favorisent l’observation).

Continuons notre ballade dans notre fabuleuse voûte céleste... Tournez-vous du côté du Soleil couchant. À la faveur de la disparition de l’astre du jour sous l’horizon, vous finirez par voir l’éclat insolent de Vénus. Cette planète plus proche du Soleil que la Terre, se couche 1 heure et 45 minutes après notre étoile début août et 1 heure et quart après à la fin du mois d’août. Mars étant en période d’opposition, se lève à l’opposé du Soleil lorsqu’il se couche. Et Vénus se couchant un peu plus d’une heure après le Soleil, il est possible avec un horizon largement dégagé de voir les 2 planètes ensemble auxquelles se joignent toujours Jupiter et Saturne au sud.

38734802 1509673352468049 6220902082602336256 o

Du côté de l’astrologie, nous clôturons la série des éclipses, le 11 août au matin, moment durant lequel la Lune cachera partiellement le Soleil. En général, les rituels de la Nouvelle Lune sont parfaits pour planter de nouvelles graines et recommencer à zéro. Nous travaillons essentiellement sur la toile vierge de la Lune Noire où nos idées peuvent germer dans le nouveau sol lunaire. Mais avec une éclipse, la Lune se situe entre le Soleil et la Terre. Par conséquent, la Lune interrompt le flux d'énergie et provoque des perturbations. Cela brise notre comportement habituel mais peut aussi provoquer une sorte de redémarrage cosmique. A ce sujet, je vous renvoie sur mon dernier article https://www.facebook.com/notes/institut-des-sciences-divinatoires/une-pleine-lune-puissance-10-une-croissance-vers-plus-de-conscience/1480991402002911/

D’autant plus que cette éclipse est la 13ème du 21ème siècle ! Ce qui nous renvoie à l’Arcane Sans Nom, la Lame XIII du Tarot de Marseille.

 

La plupart de gens la craignent et on l’assimile souvent à la mort, surtout dans les tirages « à la madame Irma ». Or s’il peut y être question de la mort, c’est uniquement dans l’acception de la mort-renaissance, mourir à l’ancien et renaître à quelque chose de nouveau.

Par excellence, c’est une Lame de transformation, elle ne coupe que ce qui est déjà mort, ce qui est faux et qui empêche d’avancer. Elle fauche l’ego, l’orgueil, les faux-semblants, elle tranche, fait table rase, nettoie. Et ce qui repousse après son passage est vivant.

L’image représente un squelette couleur chair, donc notre charpente, notre ossature : quoi de plus essence-Ciel ? Elle nous interroge sur notre identité profonde, inscrite dans nos os, notre ADN, sur notre colonne vertébrale (avec le sacrum, l’os sacré qui ne brûle jamais dans une véritable crémation (dans la tradition hindouiste), où demeure notre feu sacré (ça crée) et par où l’âme quitte le corps. Et dans le sacrum de la Lame il y a un cœur, ainsi que l’épi du blé. Si le grain refuse de mourir il n’y aura pas d’épi, qui est en même temps tige et racine. Grâce à ce sacrifice (faire du sacré) la vie peut se perpétuer. D’où une fleur dans les cervicales.

L’Arcane nous interroge sur l’état dans lequel se trouve notre corps, notre matière, notre structure, notre essence, elle questionne aussi notre enracinement. Puisque 1+3=4, sans cette structure, la matière, le territoire, la stabilité comment pouvons nous avancer ? C’est dans notre moelle, protégée par l’ossature que le sang se renouvelle.

Certes, cette Arcane est difficile à vivre car elle nous interroge, nous déstabilise, nous fait perdre nos re-pères (mères) mais comment avancer sans se questionner au quotidien? D’où la nécessité de l’enracinement, d’accompagnement. Ses énergies nous poussent vers un passage, souvent inconnu, nous sommes à la fois des passeurs pour nous mêmes et avons besoin de ceux qui nous aideront à faire ce passage. Pour ensuite devenir éventuellement des passeurs à notre tour.

Elle implique une nécessité de faire le deuil de l’ancien, de ce qu’on croyait posséder, maîtriser, pour se dépouiller, lâcher l’inutile, faire émerger une meilleure partie de soi. C’est aussi l’Arcane du temps : prendre son temps, suivre le cours du temps, respecter son timing intérieur. D’ailleurs, la tête du squelette contient celle de l’Arcane de la Lune : les cycles, les rythmes, la bonne cadence. En cette période d’éclipses, elle nous conseille de penser à la chrysalide qui, avant de devenir papillon est une « bouillie » informe qui ne sait même pas ce qui lui arrive.

Il peut y avoir des problèmes d’identité avec cet arcane. Mais nommer fait exister, ce qui n’est pas défini est renié et enfui dans l’ombre, provoquant des crises et des souffrances. Le Verbe qui se fait chair par le son. Nettoie-toi, nomme toi, invente la Vie. Nettoie ce qui n’est pas toi et naîs-toi.

Et c’est bien le message que l’Univers nous porte...

 

Cette Nouvelle Lune se déroulera le samedi 11 août à 11h59, heure française, et à 18°42mn du signe du Lion. De plus, ce phénomène mensuel s’accompagnera de nombreuses planètes en mouvement rétrograde (Pluton, Neptune, Saturne, Uranus, Chiron, Mars et Mercure). Pas besoin de dire que cet été est le reflet des troubles internes du Moi contre “le collectif". La plupart d’entre nous avons vécu une période agitée, il est vrai. Mais n’est-ce pas là l’opportunité de ce nouveau départ que nous espérons ? J’aime à dire qu’un bon coup de pied dans les .... n’a jamais fait reculer personne !

Car tout ce qui nous est arrivé ou tout ce qui nous arrive encore aujourd’hui vient pour nous obliger à dresser le bilan et lâcher une bonne fois pour toute ce qui doit l’être. N’oublions pas qu’à l’opposé de cette Nouvelle Lune se trouve Mars rétrograde en conjonction aux 3 Lunes Noires (exacte avec la Licorne et 7° d’orbe avec Lilith et Lune Noire vraie) ainsi qu’au Noeud Sud et au carré d’Uranus qui a entamé sa rétrogradation le 7 août dernier.

Cette période vient donc clôturer cet élan de transformation très profond. Son axe Lion/ Verseau nous invite à nous concentrer sur les désirs de notre enfant intérieur, à expérimenter la nouveauté pour découvrir la magie qui sommeille en chacun. Rappelons-nous que les Éclipses nous permettent de “terminer les choses”.

Ce bilan se réalise avec humilité, en acceptant notre part de vulnérabilité. Le but ultime étant de nous accepter tel que nous sommes réellement, la rencontre avec notre vérité et notre être intérieure. Laisser de côté les masques de l’égo avec l’énergie du Verseau. Faire de l’espace pour la rencontre avec notre enfant intérieur grâce au Lion. Permettons lui de reprendre sa juste place, de retrouver sa joie et de jouer, même si une part de profond chagrin ou de sentiment d’isolement est encore là, en nous. Notre blessure vient d’une retenue à faire briller notre lumière alors allons-y et osons nous affirmer mais sans colère, sans vanité, tranquillement, dans une attitude mesurée, sage et mature. Et ce n’est pas toujours facile mais nous le pouvons si nous y mettons tout notre courage.

Sachez également que tout ce qui a été entrepris de nouveau durant cet été (relation, travail, immobilier, famille, etc.), durant cette série de 3 éclipses débutée le 13 juillet dernier va certainement faire remonter de vieux schémas, peurs, blessures qui doivent être balayés MAINTENANT. Et je pense à bons nombre de mes ami(e)s en écrivant cela ! Oui, ce message s’adresse à toi !

Allez, disons que c’est le dernier coup de fouet (de l’année) pour transformer nos vies. Pour redécouvrir le magicien qui sommeille en chacun. Nous sommes dans une période idéale pour laisser de côté tous nos masques avec l’énergie du Verseau. Faire de l’espace pour la rencontre avec notre enfant intérieur grâce au Lion.

La clé est de comprendre que nous sommes tous des magiciens, co-créateurs de notre réalité. Nous avons tendance à croire qu’il nous manque quelque chose en permanence. En réalité, nous sommes déjà parfaits et complets tels que nous le sommes.

Avec tout mon amour

Laurence

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.